cathrine

 

L’écrivain Benjamin Lorca est mort. Quatre personnes qui l’ont connu, ou du moins cotoyé, se souviennent : Edouard, un ami, 15 ans après sa mort ; Martin, son frère, 10 ans après ; Ronan, le plus proche, 5 ans après, et Ninon, celle qu’il a aimée, juste après l’événement. Benjamin aurait laissé un journal intime…

Chacun, par ses souvenirs, dresse un portrait de « son » Benjamin, se demande ce qu’il connaissait vraiment de lui et surtout, ce que l'écrivain pouvait bien cacher dans ce journal si mystérieux, dévoilant par là-même ses propres failles.

Pas de révélation fracassante, d’histoires extraordinaires ici : seulement des hommes et femmes devant la mort d‘un proche. C’est un beau roman tout en délicatesse et en pudeur. 

3__toiles