Au bonheur de Mathilde

30 mai 2011

Blog en pause

Ce blog s'arrête, pour une période encore non déterminée. J'aurais pu vous parler ces prochains jours du dernier Fred Vargas, que j'ai adoré, ou des Harmoniques de Marcus Malte, qui m'ont beaucoup déçue, de ma découverte de Dominique Manotti qui me promet de bons moments de lecture à venir... mais je n'en ai pas vraiment le temps, et, je l'avoue, l'envie me manque aussi. Je continue à lire, évidemment, mais je passe - temporairement ? - à autre chose...

 

Posté par pincureuil à 13:36 - Commentaires [14] - Permalien [#]


29 mai 2011

Bavarois aux fraises

Aujourd'hui, c'est dimanche, il fait beau, donc je laisse la place à Monsieur Pincureuil pour cette recette de saison :

Bavarois

J'utilise comme base cette recette qui est excellente en y apportant les modifications suivantes :

Pour le fond de biscuit

- je mets 75 g de sucre au lieu de 100 g

- je fais cuire plutôt 20 minutes

- j'imbibe le biscuit de kirsch une fois cuit

Pour le bavarois

- je remplace les 400 g de framboises par 750 g de fraises

- je presse 1 citron entier

- j'utilise de la chantilly déjà montée (ça fait gagner pas mal de temps et épargne quelques éclaboussures)

Lancez-vous, c'est délicieux !

Posté par pincureuil à 09:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 mai 2011

Michael Jackson, Pierric Bailly

michael_jackson

Michael Jackson, comme son nom ne l'indique pas, est l'histoire de Luc, 18 ans, un étudiant jurassien qui fréquente la fac en "Arts du spectacle" à Montpellier. Il rencontre beaucoup de monde, et surtout Maud, dont il tombe amoureux. C'est aussi l'histoire de Luc, 22 ans, toujours étudiant en Arts du spectacle à Montpellier, qui tombe amoureux de Maud, future artiste au caractère compliqué ; et encore celle de Luc, 26 ans, à l'âge où les études sont presque finies et la vie adulte commence vraiment...

3 Luc, 3 Maud, jamais vraiment les mêmes mais jamais totalement différents. Et moi je n'ai jamais vraiment accroché à ce récit, qui, s'il se lit sans problème, ne m'a pas beaucoup intéressée, et que j'ai lu sans enthousiasme jusqu'à la fin. rien à voir avec le précédent roman de l'auteur (ici), dont le style foisonnant faisait le charme. Ici, rien de bien neuf sur l'adolescence, rien de bien neuf dans l'écriture, bref un roman que j'ai déjà oublié...dommage ! (Surtout que les critiques des magazines sont excellentes...je suis vraiment passée totalement à côté)

1__toile

Posté par pincureuil à 07:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 mai 2011

La femme accident, Grenson et Lapiere

Femme_accident_tome_2

(en photo le tome 2, c'est la couverture que je préfère)

Julie est sur le banc des accusés pour un meurtre. La jeune femme, qui est en prison, ne voit que très peu son fils ; elle est persuadée d'être libérée à l'issue de son procès. Pendant celui-ci, elle raconte sa vie, elle qui a toujours cherché la reconnaissance - par tous les moyens...Ce n'est que dans le second tome que l'on comprend vraiment de quoi elle est accusée, quand son récit arrive au moment du drame, après avoir évoqué différents épisodes de sa vie et autant de facettes de sa personnalité.

Voilà une courte série très agréable à lire en raison de dessins magnifiques. Je trouve la couverture très représentative de la finesse du trait. Ces graphismes mettent bien en valeur l'histoire de Julie, personnage bien plus complexe qu'il n'y paraît : femme amoureuse, mais pas vraiment fidèle, femme intelligente, mais avec ses faiblesses... beaux dessins, scénario original et qui évite le manichéisme, ce fut un bon moment de lecture !

3__toiles

C'est ma Logo_BD_du_mercredi_de_Mango_1, à retrouver chez Mango !

Posté par pincureuil à 07:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

22 mai 2011

La saga des Romanov, Jean des Cars

saga_des_Romanov

Cette saga est antérieure à celle des Habsbourg, du même auteur, que j'avais appréciée (voir ici). Jean des Cars retrace ici l'histoire tragique de cette famille, ponctuée de grands destins tels ceux de Pierre le Grand, de Catherine II, et restée dans la Mémoire collective avec la fin du tsar Nicolas II et de toute sa famille, assassinés par les Bolcheviks.

L'auteur sait raconter les histoires, et maîtrise son sujet. Le livre est très accessible et j'ai apprécié de mieux découvrir tout un pan de l'histoire de la Russie.  Je lui reproche cependant d'être un peu trop parti pris...on sent à quel point l'auteur est désolé que les tsars se soient effondrés de cette manière, et combien il soutient la réhabilitation de Nicolas II. De la même manière que pour les Habsbourg, cette grande empathie - voire admiration - pour les têtes couronnées ne me semble pas forcément à sa place dans un ouvrage qui se veut plus historique que journalistique. Surtout, la préface qui tend à démontrer comment Poutine est un bien pour la Russie me paraît totalement à côté de la plaque - certes je ne suis pas une spécialiste, mais je crois quand même que cet homme n'est pas ce qui est arrivé de mieux à son pays...

Malgré cela, ce livre reste une lecture divertissante et enrichissante, donc le contrat est rempli !

Posté par pincureuil à 07:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]



20 mai 2011

Juliet, Naked, Nick Hornby

Juliet_Naked

"Juliet", c'est le nom du dernier album de Tucker Crowe, un rockeur qui a ensuite brutalement arrêté sa carrière. Duncan en est l'un des fans les plus passionnés : il part en vacances sur les traces de la star, passe des heures sur des forums pour disséquer avec d'autres fans les paroles des chansons de son idole. Un beau jou, il reçoi un nouveal album, totalement inattendu : "Juliet, naked". Celui-ci va bouleverser sa vie - comme celle de sa compagne, Annie, et celle de Tucker également...

J'ai beaucoup aimé cette histoire très originale ; le milieu des fans d'un musicien oublié depuis longtemps permet à l'auteur de véritables morceaux de bravoure, dans un roman toujours bien écrit et très drôle. C'est la première fois que je lis Nick Hornby, et je reconnais qu'il a beaucoup de talent. Si je n'ai rien à redire sur l'histoire, assez jubilatoire, je trouve malheureusement que l'auteur en fait parfois un peu trop sur le style et en devient parfois presque lourd. Mais j'ai passé un très bon moment avec Tucker, Annie et les autres !

3__toiles

Posté par pincureuil à 07:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 mai 2011

Lulu femme nue tome 2, Etienne Davodeau,

Lulu_femme_nue_second_livre

Suite du billet de mercredi dernier ! Effectivement, à la fin du premier tome, on a envie de savoir comment se poursuit la "parenthèse" de Lulu loin des siens...d'errances en rencontres, c'est maintenant Morgane, sa fille, qui raconte le parcours de sa maman aux amis réunis dans la maison.

J'ai lu ce deuxième tome d'un coup mais l'ai refermé avec une impression un peu mitigée. Si j'ai trouvé agréable de continuer la route avec Lulu, j'ai trouvé que certains épisodes de son chemin sonnaient moins juste. Si le personnage de Marthe est assez réjouissant, si le retour de Lulu paraît assez réaliste, j'ai du mal à croire qu'une femme qui a une famille prolonge autant son aventure, au risque de commettre des actes qui ne lui ressemblent pas - et que ses enfants ne paraissent pas du tout lui en vouloir... je conseillerais donc surtout de lire le premier tome, et de ne poursuivre que si on a vraiment accroché ! Les avis paraissent d'ailleurs plus partagés sur ce second tome que sur le premier (et merci, vos commentaires m'ont montré que je n'étais pas la dernière à faire cette découverte !)

2__toiles

C'est ma Logo_BD_du_mercredi_de_Mango_1, à retrouver chez Mango !

Posté par pincureuil à 06:48 - Commentaires [6] - Permalien [#]

15 mai 2011

Du bois pour les cercueils, Claude Ragon


du_bois_pour_les_cercueils

Le directeur d'une usine de transformation de bois est retrouvé mort dans l'atelier de l'usine. Deux policiers sont dépêchés sur les lieux : l'inspecteur attrape rapidement la grippe, c'est donc le jeune Bruchet qui se charge de mener l'enquête. Et très vite, il s'aperçoit que la mort n'a rien d'accidentel, surtout que le patron était universellement détesté dans l'usine...

J'ai choisi ce polar car la 4è de couverture m'avait attirée : il se passe en Franche-Comté, a été primé, avait l'air plein d'humour, bref ça promettait. Mais j'ai été un peu déçue : il est très naïf, à la fois dans l'intrigue et dans l'écriture, et les personnages sont bien peu réalistes. L'auteur ne creuse pas assez toutes les possibilités que lui offre le fait de situer son histoire dans cette région, se contentant de faire allusion à la sauccisse de morteau et au savagnin avec lequel l'inspecteur soigne sa grippe... ce livre se lit certes facilement, n'est pas désagréable mais s'oublie vite, et j'ai du mal à comprendre qu'il ait pu recevoir un tel prix.

2__toiles

Posté par pincureuil à 07:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 mai 2011

La fortune de Sila, Fabrice Humbert

La_fortune_de_Sila  coup_de_coeur

Un grand restaurant sur les Champs-Elysées. Alors que l'enfant d'un couple d'Américains le gêne, le serveur noir se permet de le repousser doucement. Soudain le père se lève et lui assène un violent coup de poing. Dans la salle, aucune réaction : ni le couple de Russes, ni les deux jeunes hommes autour ne réagissent.

Le serveur, c'est Sila, un Africain qui essaie de s'en sortir en France ; les Américains, ce sont Matt et sa famille, le détestable Matt qui veut faire fortune en vendant des maisons à des familles pauvres. Les Russes, ce sont Lev l'oligarque et sa femme Helen, qui s'éloignent peu à peu l'un de l'autre ; les jeunes Français, ce sont Simon et Matthieu, deux amis que pourtant tout sépare. L'auteur suit les chemins de chacun de ces personnages, se demandant si ce soir là, dans le restaurant, ne marquait pas un tournant important dans leurs vies.

Sur ce point de départ original et passionnant, l'auteur nous entraîne tambour battant à sa suite - je n'ai pas pu lâcher ce livre. C'est terriblement bien écrit, bien construit, le lecteur est en haleine comme dans un polar ! Pas de bons sentiments ici, puisque la fin est cruelle mais ô combien réaliste - une belle vitrine de notre monde actuel...

Une lecture à faire de toute urgence !

4__toiles

Posté par pincureuil à 07:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 mai 2011

Lulu femme nue, Etienne Davodeau

etienne_davodeau_lulue_femme_nue_2010

Pas facile de résume une BD que tout le monde dans la blogosphère a lue avant moi (notamment, Noukette, tout récemment, dont le résumé est plus détaillé que le mien et qui renvoie à d'autres avis) ! Un soir, une bande d'amis - et quelques enfants. L'un d'entre eux raconte aux autres ce qui est arrivé à Lulu, qui appartenait au groupe. Un beau jour, cette mère de famille n'est pas rentrée chez elle. Elle n'a pas vraiment abandonné sa famille, elle a même dit à sa meilleure amie où elle était...mais son mari et ses trois enfants s'inquiètent. Que lui est-il arrivé ? Qu'est-ce qui a pu la pousser à s'en aller, et comment ceux qui l'entouraient prennent-ils cela ? Qui a -t-elle bien pu rencontrer ?

C'est une histoire très sensible que celle de Lulu, petit bout de femme dont la vie sans histoires (ou presque) est soudain si pesante. Etienne Davodeau nous la rend tout de suite sympathique, pleine d'humanité, quand bien même elle a laissé ses enfants et ne prend pas de leurs nouvelles - avec le mari qu'elle a, on aurait voulu faire comme elle, non ? On comprend tellement qu'elle puisse vouloir s'extraire de son quotidien, et que cette liberté soudaine lui ouvre des horizons inattendus... je n'ai pas encore lu le deuxième tome et ne sais donc pas tout ce qui est arrivé à Lulu, mais j'ai hâte. J'ai beaucoup aimé les couleurs de cette BD, les personnages qu'elle met en scène (ah, les frères de Charles !) et, à mon tour, je la recommande...

4__toiles

C'est ma Logo_BD_du_mercredi_de_Mango_1, à retrouver chez Mango !

Posté par pincureuil à 07:12 - - Commentaires [10] - Permalien [#]



Fin »