09 janvier 2011

La centrale, Elisabeth Filhol

Yann travaille dans les centrales nucléaires. "Les", car il intervient lors des arrêts de tranche, sur une période bien définie, et tourne de centrale en centrale dans toute la France pour ces missions très délicates. En effet, il ne faut pas dépasser une certaine dose de millisieverts par an et par homme... Voici donc ce roman dont on a lu tant de bien... Un livre assez original puisqu'il fait des centrales nucléaires le centre de sa narration, montrant dans quelles conditions terribles des hommes y travaillent. J'avoue avoir été... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 07:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 janvier 2011

Il était une fois la Sibérie, Nicolaï Maslov

Voici le premier volume d'une trilogie consacrée, comme son nom l'indique, à l'histoire de la Sibérie. Deux récits s'entrecroisent ici : celui de la conquête des terres au XVIè siècle, et celui de la vie dans une station radio dans la deuxième moitié du XXè siècle. Je trouve les dessins de cette BD tout simplement admirables. En noir et blanc, au crayon, ils sont magnifiques, pleins de nuances, exprimant pleinement l'atmosphère de cette terre si dure peu à peu apprivoisée par les hommes. Le récit est intéressant quoiqu'un peu... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
31 décembre 2010

Bilan 2010

Cette fin d'année coïncide à quelques jours près avec le premier anniversaire de mon blog. Il est donc doublement l'heure d'un petit bilan et voici donc, catégorie par catégorie, les lectures qui m'ont le plus marquée cette année (j'essaie de réduire la sélection au minimum) ! Cliquez sur l'image pour aller voir le billet correspondant. en roman :                             en policier :         en bande dessinée :... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 08:34 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 décembre 2010

Je marchais malgré moi dans les pas du diable, Dorothée Piatek

La catégorie est "jeunesse", mais j'aurais tout aussi bien pu mettre "romans" puisque ça se lit très bien par des adultes... 1939 : François est Alsacien et a quinze ans. Il vit à Strasbourg, heureux, quand la déclaration de guerre force sa famille, comme tant d'autres Alsaciens, à prendre la route et à aller se réfugier dans le Périgord, en attendant un éventuel retour au pays... Ce livre a l'immense mérite d'aborder un aspect souvent méconnu de l'histoire : la situation des Alsaciens, Français depuis 1914 et bientôt à nouveau... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 08:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 décembre 2010

Repas de Noël

Voici ce que j'ai tenté en cette fin d'année : la bûche chocolat-praliné ; bon, le "poudrage" au cacao est moyen, mais je vous assure que c'était très bon :-) les muffins foie gras - châtaignes Malheureusement je ne peux me permettre de dévoiler les recettes : je ne peux que vous renvoyer au numéro de Cuisine et Vins de France de cette fin d'année ! Bon appétit !
Posté par pincureuil à 08:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 décembre 2010

Potiche, François Ozon

En cette veille de Noël, il fallait bien un billet léger : Voici donc un film agréable et souvent drôle, qui met en scène la famille du directeur d'une usine de parapluies en 1977. Quand les ouvriers, mécontents des conditions de travail, se mettent en grève et s'en prennent à leur patron, il n'y a d'autre choix pour sa femme - femme au foyer soumise à son mari, la "potiche" du titre - que d'aller le remplacer pour tenter de sortir du conflit... L'histoire n'est pas du tout aussi cousue de fil blanc qu'on pourrait le... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 08:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 décembre 2010

Les chemins de traverse, Maximilien Le Roy et Soulman

C'est un album bien particulier que celui-ci : il est constitué de trois parties, deux qui sont la BD à proprement parler (mais avec des dessinateurs et scénaristes différents) et une interview de Michel Warschawski à la fin. Ce sont des trajectoires personnelles, celles d'Osama le Palestinien et de Matan l'Israélien, qui sont mises en image toutes les deux dans le même but : délivrer un espoir, aussi ténu soit-il, celui du rapprochement de deux peuples condamnés à vivre sur le même territoire. Les deux récits nous racontent comment... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 07:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
21 décembre 2010

Le temps matériel, Giorgio Vasta

L'histoire se passe en Italie et commence en 1978. Les héros en sont une poignée des gamins de onze ans, livrés à eux-mêmes, très intelligents et se laissant entraîner dans la violence... Je ne peux malheureusement résumer mieux que ça se livre, car j'ai déclaré forfait au bout d'une cinquantaine de pages. Dommage, les critiques sont excellentes, la quatrième de couverture était alléchante, annonçant l'histoire d'une bande de gamins rejoignant les Brigades rouges et devenant des délinquants. Je n'ai pas pu lire ça, j'en... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 07:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 décembre 2010

Grand Paradis, Angélique Villeneuve

Dominique, une femme d'une bonne quarantaine d'années, travaille chez une fleuriste et paraît vivre un peu hors du monde. Ce n'est que quand sa soeur lui remet des objets et lettres venant de leur mère décédée qu'elle sort un peu de sa torpeur, menant des recherches sur cette fameuse "Léontine" qui apparaît sur des photos. Ces recherches la mènent dans une bibliothèque spécialisée de la Salpêtrière où elle en découvre chaque jour un peu plus sur ces femmes dites "hystériques" et leur prise en charge... Ces photos et lettres qui... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 07:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 décembre 2010

Nagasaki, Eric Faye

Shimara-san, un Japonais célibataire et solitaire, remarque plusieurs jours de suite des petites choses bizarres chez lui : il y a moins de jus d'orange dans la bouteille, des objets ne sont plus exactement à leur place...il décide d'installer une webcam qu'il surveille depuis son travail, et s'aperçoit que quelqu'un vit chez lui quand il n'est pas là. Ce qui est intéressant dans ce livre n'est pas tant le fait que Shimara découvre que sa maison est habitée par une autre, mais les réflexions et l'état de mal-être que ça crée en lui... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]