16 mars 2010

Les enfants de Staline, Owen Matthews

  Ou quand la petite histoire croise la grande… Dans ce livre, Owen Matthews raconte l’histoire de trois générations : son grand père, sa mère et lui-même. Cette histoire est intimement liée à celle de la Russie : le grand-père, pourtant membre dévoué du Parti, meurt assassiné par le KGB. La mère, après une enfance sans amour, devra braver les autorités et finalement quitter son pays pour vivre avec l'homme qu'elle aime ; le fils connaîtra l’effondrement du système soviétique et la déliquescence d’une partie de la société... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 13:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 mars 2010

Le conflit, la femme et la mère, Elisabeth Badinter

  C’est assez déstabilisant de lire ce livre. Tout au long, EB fait le constat que le discours ambiant actuel, qu’elle appelle « naturaliste », est un danger pour les femmes et représente aussi un frein à la natalité. Elle fustige ce dogme de la bonne mère, allaitante, toute disponible à son enfant pour lequel elle a arrêté de travailler, un enfant devenu un roi auquel on doit tout - en mettant entre parenthèses sa vie de femme. Sa « démonstration », critiquant avec force la Leche League, les pédiatres et pédopsychiatres,... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 09:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
07 février 2010

Sont-ils morts pour rien ? Jean Lacouture, Jean-Claude Guillebaud

  C’est à une plongée passionnante dans l’histoire de ces cinquante dernières années que nous convient les deux auteurs de ce livre. A travers 16 destins brisés, de JFK à Benazir Bhutto en passant par Sadate, Indira Gandhi et Yithzak Rabin, ils s’interrogent sur les assassinats politiques : pourquoi ces hommes et ces femmes sont-ils morts dans de telles circonstances? Qui est derrière le meurtre (il va sans dire que la grande majorité de ces assassinats n’est pas élucidée) ? Quelles ont été les conséquences de ces actes ? Dans... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2010

Livres pillés, lectures surveillées, Martine Poulain

  C’est la première fois qu’une étude porte sur les bibliothèques françaises sous l’Occupation. Elle est donc bienvenue, puisqu’on connaît assez mal cette période. J’ai appris beaucoup de choses sur les saisies de livres et de bibliothèques et sur l’évacuation des collections précieuses au début de la guerre. Martine Poulain s’attarde particulièrement sur le cas de la Bibliothèque nationale et de son administrateur, Bernard Faÿ, un personnage assez particulier d’intellectuel profondément vichyssois, réactionnaire et... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 09:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 janvier 2010

Le grand aveuglement, Charles Enderlin

  Je lis peu d'essais, mais je ressentais depuis un moment le besoin d’en savoir plus sur le conflit au Proche-Orient, et puis Charles Enderlin, le correspondant permanent de France 2 à Jérusalem, a la réputation de très bien connaître le problème, je me suis donc lancée dans ce livre dont j'avais lu de bonnes critiques. Il s'agit pour l'auteur de démontrer qu'Israël a une importante responsabilité dans la montée en puissance et l'arrivée au pouvoir des islamistes dans les territoires palestiniens, et donc par là même dans... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 15:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 janvier 2010

Fleurs et couronnes, Ariane Chemin

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque parce que j’ai trouvé l’idée intéressante: parler des enterrements de 6 personnages, connus ou non, et ainsi retracer avec leur vie une partie de notre histoire. C’est très bien résumé en 4è de couverture: « Six enterrements, et c’est un demi-siècle qui ressuscite - ses utopies et ses barbaries, son cinéma et sa littérature, ses héroïsmes ou ses errements. Au carré des Indigents ou dans la cour désertée des Invalides, chaque cérémonial raconte aussi les vivants. Durant ces adieux se... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]