nuit_des_clandest_original

Alors que rien ne le laissait présager - ou presque -, une nuit, des populations entières du monde se déplacent. Pas n'importe quelles populations : des hommes brimés, des gens exploités, des habitants des pays du Sud, des populations affaiblies par la misère et la guerre... sans violence, ils envahissent les pays occidentaux - ici, la France - et prennent le contrôle des points stratégiques. Affolé, le gouvernement fait appel à Irène Swallow, une célèbre géopoliticienne qui avait prédit l'événement, pour engager des négociations. " Et si les damnés du  Tiers monde se levaient tous ensemble pour réclamer leur dû"?

Comme le dit Irène Swallow, les pays du Nord ne peuvent éternellement exploiter les ressources des pays du Sud sans se soucier de leurs populations : il y aura un jour où il faudra payer... Sur une idée d'anticipation assez géniale, cette BD pose une question essentielle : que se passera-t-il quand se révolteront les opprimés, à travers le monde ? Le modèle imposé par l'Occident peut il perdurer ? La BD n'est pas récente (1992), mais en ces périodes où on nous fait miroiter une invasion de populations maghrébines suite au printemps des peuples arabes, elle prend une résonnance particulière. Très bien servie par les dessins de Ceppi, elle propose une réflexion nécessaire sur le monde dans lequel on vit, sans négliger l'aspect divertissement que l'on peut attendre d'une BD. Une lecture à faire !

4__toiles

C'est ma Logo_BD_du_mercredi_de_Mango_1, à retrouver chez Mango !