Le_Discours_d_un_roi

Le duc d'York est bègue. Alors que son père, Georges V, meurt, c'et son frère qui monte sur le trône ; mais il abdique peu après pour vivre sa passion avec une femme divorcée. Comment donc être roi quand on ne peut s'adresser à son peuple ? La femme du futur Georges VI le fait rencontrer un orthophoniste aux méthodes avant-gardistes...

J'avoue avoir été tout d'abord désarçonnée par le bégaiement du roi...qui ne ressemble en rien à ce que je connais du bégaiement, qui pourtant me touche d'assez près. Même s'il est vrai qu'un bégaiement d'adulte diffère d'un bégaiement d'enfant ou d'adoleccent, j'ai eu du mal à m'y faire pendant une bonne partie du film. Mais ce génial orthophoniste (joué par un non moins génial Geoffrey Rush) m'a aidée à passer au delà pour me faire apprécier ce film, émouvant, bien que la fin soit à mon goût vraiment trop tire-larmes en raison de la musique un peu envahissante (pourtant, la 7è de Beethoven, c'est ma symphonie préférée !!!). Un bon divertissement, même si je ne trouve pas que ça méritait autant d'oscars.

3__toiles