speed

Ce recueil est constitué d'une dizaine de nouvelles sur des thèmes très variés : une femme seule, mère de quatre enfants, tombe amoureuse d'un jeune homme ; un couple découvre la drogue au Maroc ; un homme voit sa femme le quitter pour une autre femme...

Ce qui frappe dans ces nouvelles c'est leur caractère autobiographique. Grâce aux notices en fin de livre, on apprend en effet que Klaus Mann s'est beaucoup inspiré d'épisodes de sa vie personnelle dans son écriture. Si le style ne m'a pas particulièrement marquée - je l'ai même aprfois trouvé un peu érange, dans son utilisation du présent par exemple - j'ai été surprise par la grande modernité de certains de ces thèmes. On sent l'homme torturé dans ces nouvelles, c'est peut-être pour ça qu'elles sonnent aussi juste. Je suis contente d'avoir découvert cet écrivain qui reste souvent dans l'ombre de son père (Thomas Mann) à travers ce recueil de nouvelles plutôt réussies, alors que je trouve souvent que les recueils de nouvelles sont très inégaux.

3__toiles

Lu dans le cadre de Masse critique  merci à Babelio !