la_passerelle

Tassie vit avec son frère et ses parents dans une petite ville du Midwest et fait ses études à la fac à Troie, la "grande ville". Cette jeune fille un peu ignorante du monde mais pleine de lucidité et très observatrice se fait embaucher comme baby-sitter par un couple un peu particulier, Sarah et Edward, qui viennent d'adopter une petite métisse. La couleur de peau de la petite les renvoie chaque jour au racisme ordinaire...

Ce roman est en fait l'histoire de Tassie et sa découverte d'une autre vie que celle de ses parents. Elle tombe amoureuse, elle s'attache à un enfant, elle est finalement le "roc" auquel se cramponne Sarah, décidément très bizarre...L'auteur dépeint une Amérique bien loin de New-York ou des grands espaces, souvent présents dans la littérature, une Amérique des classes moyennes et du quotidien. En toile de fond, la lutte contre le terrorisme et la guerre en Afghanistan, qui toucheront Tassie de très près. 

Je ne connaissais pas Lorrie Moore mais ce roman, paru longtemps après le précédent, a fait beaucoup parler de lui, j'ai notamment lu un avis élogieux chez Aifelle. J'ai découvert un auteur au style très agréable à lire, souvent plein d'humour, maniant l'ironie avec réussite et qui a parfaitement su se glisser dans la peau d'une adolescente pour aborder des sujets très graves. Certains passages, certaines scènes inattendues m'ont beaucoup touchée. J'ai apprécié cette manière de raconter la vie, avec ses joies et ses drames, sans en faire tout un plat et donc touchant par là-même chacun de nous.

3__toiles

 

Et avec ça, un petit mot pour ma puce : bon premier anniversaire !!!