PoissonMouille

"Poisson mouillé", c'est ainsi que l'on appelle une affaire non élucidée, à la police de Berlin. Et le cadavre d'un homme mutilé retrouvé dans une voiture au fond d'un canal risque bien d'en devenir un... sauf que le commissaire Gereon Rath, qui se morfond aux Moeurs et espère bien rejoindre la Criminelle, a déjà vu ce visage quelque part. Bien que sa position soit délicate, il se décide à enquêter, surtout que la sténodactylo du policier chargé de l'affaire lui plaît beaucoup... En ce mois de mai 1929, la situation à Berlin est tendue, entre émeutiers communistes et membres de groupes nazis qui aiment faire le coup de poing. C'est donc au milieu de personnages troubles et dans un contexte politique au bord de l'explosion qu'évolue Rath.

C'est un polar à l'intrigue très dense - tellement dense, voire carrément compliquée, que je n'ai pas tout compris ni tout bien suivi. Il est vrai que j'ai trouvé le début un peu long, j'ai lu d'autres livres entre temps et ça n'a pas facilité les choses. Même si le contexte historique est très intéressant, je me suis embrouillée dans les noms des personnages et des groupuscules, et n'ai pas du tout été convaincue par l'histoire d'amour de Rath, trop facile à mon sens. Bien que tout cela soit très documenté, le style reste parfois d'une grande naïveté, comme ce passage, à un moment où Rath essaie de convaincre la femme qu'il aime qu'elle doit lui faire confiance :

"Je n'aurais pas du me comporter comme ça avec toi, j'aurais du te dire les choses telles qu'elles étaient. Et c'est exactement ce que j'aimerais pouvoir faire maintenant, je veux te parler ! Je veux tout te raconter ! Te confier tant de secrets que tu en auras le vertige."

Ah, cette dernière phrase... à son image, c'est tout le roman qui m'a déçue. Tant pis pour les futures aventures de Rath, elles se passeront sans moi !

1__toile

Par ailleurs, aujourd'hui est ma première rentrée scolaire...de maman ! C'est le début d'une longue série...