30 juillet 2010

La muse républicaine, artistes et pouvoir 1870-1900

Comment la République a-t-elle inspiré les artistes à la fin du XIXè siècle ? Comment ceux-ci l'ont-ils servie, à travers la mise en avant de symboles promis à une belle postérité ? Comment a-t-elle été représentée, dans la peinture, dans la sculpture ? C'est à travers de nombreuses oeuvres d'artistes connus (Rodin, Bartholdi, Puvis de Chavanne, Doré...) ou moins connus (Bonnat, Carpeaux, Dalou) que les musées de Belfort répondent à ces questions. Bien mise en valeur dans les jolies salles de la Tour 46 (une des tours des... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 07:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 juillet 2010

Histoire couleur terre (tome 1), Kim Dong Hwa

Ihwa, une petite fille de 7 ans, vit avec sa maman, une jeune veuve qui tient une taverne. Au fil des saisons, joliment décrites par le biais de l'évocation des fleurs et de la nature, la jeune fille découvre son corps, ses sentiments, ceux de sa mère, bref s'ouvre à la vie. La relation des deux femmes est au coeur de cette BD, montrant comment ces deux personnages de générations différentes vivent leur féminité. Malgré les avis élogieux sur les blogs - Val, Mango, Emmyne... - je dois reconnaître que j'ai été déçue. Même... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 06:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
26 juillet 2010

Photo de groupe au bord du fleuve, Emmanuel Dongala

Méré élève seule ses deux enfants ainsi que la fille de sa soeur, décédée du sida. Elle est séparée de son ex-mari qui, supportant mal l'attention que Méré donnait à sa soeur, est allé voir ailleurs. Bien qu'ayant fait des études, elle est réduite à casser des pierres dans un chantier et vendre des sacs de gravier pour subsister aux besoins de sa famille.  Avec les autres femmes du chantier, qui ont chacune une histoire personnelle digne d'un roman, elle décide un jour de vendre les sacs plus chers. Elle ne se doute pas des... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 13:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 juillet 2010

Copacabana, Marc Fitoussi

Babou vit seule avec sa fille à Tourcoing, dans un appartement plein de souvenirs de ses nombreux voyages à l'étranger. Elle est un peu (beaucoup ?) fofolle, ce que sa fille a de plus en plus de mal à supporter. Alors qu'elle annonce à sa mère qu'elle se marie, elle lui demande de ne pas être présente. Choquée, Babou décide de lui prouver qu'elle peut mener une vie "normale", à commencer par trouver un travail et le garder. Ce travail, ce sera vendre des appartements en multi-propriété, à Ostende. Comment Babou peut-elle s'adapter... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 07:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
21 juillet 2010

Dans le cochon tout est bon, Mazan

Philibert est un jeune médecin légiste. Etouffé par sa logeuse qui ne pense qu'à manger, il prend des vacances sur une "superbe" plage très polluée où il est encore entouré de tous ces "gros" qui paraissent peupler tout son univers. Il rencontre cependant Léa, une jeune femme "au teint d'endive", venue là avec son masque à gaz. Puis les deux jeunes gens se revoient par le biais de leur travail. Mais Léa, obsédée par l'hygiène, anorexique, devient trop difficile à vivre pour Philibert qui la quitte... ... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 09:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 juillet 2010

Histoire du pet, Jean Feixas

C'est l'été, soyons légers... voyant que ce livre était très emprunté à la bibliothèque, je me suis dit qu'il fallait que je m'instruise à mon tour. C'est maintenant chose faite : je connais toute l'histoire, depuis l'antique Dieu égyptien du pet et les vertus médicinales du pet chez les Grecs, au succès populaire du pet au XIXè siècle, en passant par des poèmes de Ronsard : "le Pet qui ne peut sortir A maints la mort fait sentir et le Pet, de son chant, donne la vie à mainte personne... si donc un Pet est... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 13:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

16 juillet 2010

Black Bazar, Alain Mabanckou

Fessologue est un Congolais vivant à Paris - il doit son surnom à son expertise en matière de derrières féminins. Il est également expert en vêtements et chaussures puisqu'il est sapeur... Il a ses habitudes au Jip's, un bar de la capitale, et se veut écrivain. Entouré de personnages hauts en couleurs, il écrit sur la femme qui l'a quitté en emmenant sa fille, sur son voisin, sur sa vie et celle de ceux qui l'entourent, sur le racisme ordinaire... Quel style, quelle verve ! J'ai été séduite dès les premières pages de ce roman... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 13:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 juillet 2010

La demeure des Gomez, Miguelanxo Prado

Indalecio Gomez hérite d'une vieille tante qu'il n'a pas vue depuis longtemps. Le notaire lui propose de choisir entre deux lots : la propriété et ses terres, ou les dernières acquisitions de la tante. Croyant faire une affaire, il choisit la maison. En fait, celle-ci est une ruine, qui selon le maire, les voisins, les agents immobiliers...ne vaut rien. Cet héritage paraît finalement être un boulet pour ce chef de famille bien candide... Voici une bande dessinée bien cynique ! Pauvre Indalecio, qui se fait vraiment avoir d'un bout... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 18:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 juillet 2010

Manazuru, Kawakami Hiromi

Depuis la disparition de son mari, Kei vit avec sa fille et sa mère, en rencontrant régulièrement Seiji, son amant. Un jour, en se promenant, elle arrive à Manazuru : ce nom est cité dans le journal intime de son mari...elle y retourne donc avec sa fille. Ce n'est pas son scénario qui fait l'intérêt de ce roman, c'est plutôt la plongée dans les sentiments d'une femme. Elle s'interroge sur la disparition de son mari, sans avoir l'air d'en souffrir vraiment ; elle voit grandir sa fille qui s'éloigne d'elle ; elle aime son amant, mais... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 06:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 juillet 2010

Mon chien stupide, John Fante

Henry Molise se veut écrivain, mais depuis pas mal d'années il n'écrit que des scénarios. Rêvant d'Italie, il paraît aimer encore sa femme mais a bien du mal à supporter ses quatre enfants, trois garçons et une fille. Un jour, alors qu'il rentre chez lui, un chien énorme l'attend dans son jardin. Ce chien, qui apparemment n'appartient à personne, est d'un genre assez particulier : il est très attiré par les hommes. Son arrivée bouscule la famille, mais Henry tient à le garder... L'arrivée de ce chien, vite dénommé Stupide,... [Lire la suite]
Posté par pincureuil à 06:58 - - Commentaires [9] - Permalien [#]