tout_est_bon_dans_le_cochon

Philibert est un jeune médecin légiste. Etouffé par sa logeuse qui ne pense qu'à manger, il prend des vacances sur une "superbe" plage très polluée où il est encore entouré de tous ces "gros" qui paraissent peupler tout son univers. Il rencontre cependant Léa, une jeune femme "au teint d'endive", venue là avec son masque à gaz. Puis les deux jeunes gens se revoient par le biais de leur travail. Mais Léa, obsédée par l'hygiène, anorexique, devient trop difficile à vivre pour Philibert qui la quitte...

Un moment après avoir lu cette BD je suis encore difficilement capable de donner mon avis dessus, tant cette ambiance très lourde, étouffante à l'image de tous ces personnages énormes et apparemment fiers de l'être, est prenante. Seul Philibert et son frère ont l'air normal au milieu des autres.

J'ai trouvé cette BD très désabusée. Longtemps je me suis demandée où l'auteur voulait en venir : dénoncer la société de consommation ? parler de l'anorexie ? La fin, à laquelle on peut effectivement s'attendre, donne quand même des éléments de réponse.

Je trouve que l'auteur sait très bien faire entrer en résonance ses dessins et son histoire, le résultat, malgré les couleurs plutôt vives, est bien sombre. Cet album a été récompensé en 2001 à Angoulême.

2__toiles_p

Comme d'habitude, les autres mercredis de la BD sont répertoriés chez Mango !