debout_sur_la_terre

A travers une galerie de personnages hauts en couleurs, Nahal Tajadod brosse plusieurs dizaines d'années de l'histoire de l'Iran, avant et après la révolution de 1979. Il y a Ensiyeh, issue d'une lignée de propriétaires terriens du Mazandaran, femme de caractère profondément attachée à son histoire et à ses racines ; Fereydoun, son amant beaucoup plus jeune, réalisateur d'une série télévisée à succès ; Monsieur V, homme politique et écrivain auteur d'une biographie de Victor Hugo ; Massoud, électricien peu à peu enrôlé dans les rangs des islamistes, et tous ceux qui gravitent autour d'eux.

On s'attache aux pas des uns et des autres dans des chapitres qui suivent tantôt une trame chronologique, tantôt reviennent en arrière ; l'auteur nous entraîne dans un Iran bien loin de celui qu'on nous présente à l'heure actuelle et fait vivre des bouleversements historiques de première importance à ses personnages qui ne s'en rendent pas toujours très bien compte.

C'est brillamment écrit, c'est fin, souvent drôle, c'est historiquement très intéressant mais trop foisonnant à mon goût. A ne pas lire ce roman en continu on se perd dans les nombreux personnages et l'emploi très fréquent de mots non traduits, pour respecter la culture iranienne, m'a perdue parfois un peu plus (j'aurais eu besoin d'un lexique!). Je reconnais que c'est un grand livre, mais je n'ai pas su me laisser vraiment toucher et séduire.

1__toile

Merci à "Masse critique" pour cette lecture !