clara_malraux_L_1

(c'est fou ce que Valérie Lemercier lui ressemble, de profil, non ?)

Clara Goldschmidt naît en 1897. Mi-allemande, mi-française, juive, elle a un destin fascinant : femme moderne, engagée, aventurière, souvent à l'avant-garde, elle est longtemps la compagne d'André Marlaux, qu'elle aime toute sa vie. Elle a cotoyé tous les grands artistes et écrivains de son époque et a été de tous les combats : résistante, anticolonialiste, miliante de la paix au Proche-orient. Bien sûr, elle a également écrit...

C'est un très beau portrait de femme que nous livre Dominique Bona, "experte" en biographies. Evidemment en empathie avec son personnage, elle ne dissimule pas pour autant le caractère difficile de Clara, sa forte personnalité qui peut lui jouer des tours. Mais ce livre est aussi un portrait d'homme : j'ai découvert Malraux sous un jour que j'ignorais. Cet homme d'une intelligence remarquable, qui a écrit des chefs-d'oeuvre, qui n'avait peur de rien, qui a combattu pendant la guerre d'Espagne, qui s'est imposé dans la Résistance tout en la rejoignant très tard, ce tout premier ministre de la culture, avait pourtant une vision de la femme terriblement rétrograde ! Alors que Clara l'accompagne partout, dans des conditions incroyables, il refuse de reconnaître son influence et lui niera toujours la possibilité d'exprimer ses propres idées et d'écrire, elle aussi...

Ce livre se lit comme un roman et m'a passionnée. Il m'a donné envie de lire d'autres biographies (voir à ce sujet un billet chez Mango )

4__toiles