lamentation_prepuce

 

Shalom est sur le point de devenir père. Cet événement le perturbe et le ramène à son enfance, dans une famille juive très religieuse. Le livre raconte en parallèle ses questionnements d’adulte (faut-il circoncire le bébé s’il est un garçon?) et ses réactions - transgressions, surtout - d’enfant face à la toute-puissance de Dieu enseignée dans sa famille et à la yechiva. Il faut ajouter que Shalom a la manie de discuter avec Dieu et de le prendre à partie…

Ce roman (récit ?) nous plonge dans la communauté juive orthodoxe de New York, en en décryptant les croyances, les travers, en montrant les absurdités d’une religion appliquée à la lettre, le tout présenté sur le mode humoristique. Mais cet humour ne m’a pas beaucoup fait rire…s’il est vrai que certains passages sont drôles, je n’ai eu aucune sympathie pour le personnage de Shalom, qu’il soit enfant ou jeune adulte, ses aventures ne m’ont pas beaucoup intéressée. Même si j'aime bien le principe, ce livre ne m'a pas touchée. Ce qui devait être une lecture amusante, qui détend (histoire de changer des précédentes!), n’a été qu’un moment d’ennui…dommage.

1__toile