guillebaud

 

C’est à une plongée passionnante dans l’histoire de ces cinquante dernières années que nous convient les deux auteurs de ce livre. A travers 16 destins brisés, de JFK à Benazir Bhutto en passant par Sadate, Indira Gandhi et Yithzak Rabin, ils s’interrogent sur les assassinats politiques : pourquoi ces hommes et ces femmes sont-ils morts dans de telles circonstances? Qui est derrière le meurtre (il va sans dire que la grande majorité de ces assassinats n’est pas élucidée) ? Quelles ont été les conséquences de ces actes ? Dans chaque cas, les auteurs reviennent sur le contexte, la personnalité de ces femmes et de ces hommes, afin de reconstruire le chemin qui a mené à leur assassinat.

Personnellement, je préfère la prose de Guillebaud à celle de Lacouture, parfois trop technique à mon goût (les chapitres sur le Liban sont un peu trop denses pour moi) mais le livre se lit comme un roman, se révèle très instructif et stimulant - d'autant que certains de ces personnages m'étaient soit totalement inconnus (Alexandre Men), soit très mal connus (Olof Palme, Lord Mountbatten).

J’ai trouvé que certains chapitres étaient moins réussis (celui sur Thomas Sankara m'a laissée sur ma faim, celui sur JFK n'apporte pas beaucoup de neuf), mais la plupart est  très intéressante - notamment concernant Martin Luther King, Benazir Bhutto ou Aldo Moro. Je trouve par ailleurs le titre un peu trompeur : il me semble que les auteurs répondent plutôt à la question « pourquoi sont-ils morts » que « sont-ils morts pour rien », la conclusion à ce sujet aurait gagné à être un peu plus étoffée. Mais ce qui est finalement très frappant, c’est que ce qu’on apprend en histoire à l’école ou par le biais des informations est extrêmement réducteur, et que rien ne remplace le journalisme d’investigation ou des lectures un peu plus poussées!

4__toiles

Lu dans le cadre de "Masse critique "sur Babelio logo

Merci beaucoup!